Blog

La beauty tech redéfinit les contours de l’expérience et des ventes dans la beauté

beauty tech

Les conférences de Tech for Retail et le CES de Las Vegas ont une fois de plus réuni l’élite de la Beauty Tech. L’aperçu privilégié des tendances nous donne déjà une bonne idée des innovations commerciales du luxe et de la beauté qui devraient bientôt déferler en rayon, et aussi en amont. Quelles sont ces tendances ? Entre valorisation des commerces physiques et expérience client, comment les marques et les retailers du luxe et de la beauté peuvent-ils saisir ces opportunités pour optimiser leur performance et créer de nouvelles expériences ? Voici les réponses !

 

Luxe et beauté : le vendeur et l’expérience client au firmament

Le suivi de ces événements nous permet aujourd’hui d’identifier des fils conducteurs de la Beauty Tech qui convergent pour apporter aux clients de nouvelles expériences. Et celles-ci vont véritablement modifier leur perception du secteur.

 

Expérience augmentée à tous les niveaux de la relation

 

En premier lieu, et s’il ne fallait retenir qu’un seul buzz word, il s’agirait du terme « augmenter ». Il remplace aujourd’hui ce qui a fait les belles heures du commerce du luxe et de la beauté précédemment, le « réenchantement ». Par « augmenter », on comprend avant tout chez les acteurs du secteur la volonté d’incarner une approche tournée vers l’avenir. Là où le consommateur comme le vendeur bénéficient de technologies pensées pour eux.

Ainsi, les grandes marques de luxe et de la cosmétique beauté, longtemps réticentes face aux innovations technologiques, s’ouvrent désormais à l’e-commerce et à l’expérience client digitalisée. Leur défi consiste ainsi à développer des services connectés, et cela, tout en préservant la rareté de l’expérience qui fait l’identité des grandes maisons.

 

Les vendeurs plus proches des clients grâce à la Beauty Tech

 

« Anti-gadget », la technologie dans le luxe et la beauté doit par conséquent enrichir l’expérience humaine et apporter une valeur supplémentaire au client. Le concept de « vendeur augmenté », tel que développé par LVMH et Kering, illustre notamment cet exemple, où la technologie décharge les vendeurs de tâches rébarbatives et chronophages, au profit d’un contact plus personnalisé avec les clients.

À tel point que les grandes maisons de luxe et de la cosmétique s’engagent aujourd’hui dans cette ère « augmentée », où la technologie est utilisée de manière stratégique pour proposer à des clients en quête de personnalisation des services exceptionnels. Prenons un exemple : une problématique de peau particulière ? L’Intelligence Artificielle (IA) se charge de diagnostiquer l’épiderme pour déterminer la bonne routine de soins et les produits adaptés. Le vendeur peut quant à lui conseiller le client sur la bonne manière de les appliquer, les bénéfices qu’il pourra en retirer, répondre à ses questions, etc. En somme, offrir une expérience sur-mesure que le consommateur, ou le plus souvent la consommatrice n’oubliera pas. Et, par conséquent, plutôt que de remplacer l’humain, l’IA vient, là encore, l’augmenter pour un service toujours plus haut de gamme.

La Beauty Tech au service de la vente en magasin

En parallèle, si l’omnicanal reste bien sûr un enjeu majeur, ce type d’innovation montre que l’expérience en magasin regagne en importance.

Car si les innovations concernent les attentes des clients, elles doivent aussi générer plus de business. LVMH, par exemple, tire parti du vendeur augmenté pour anticiper les besoins des clients VIP, personnaliser les interactions en magasin et optimiser ainsi les opportunités d’achat. Nous sommes dans l’ère du clienteling.

La performance technologique en front et en back office devient quant à elle essentielle. Et c’est là que des partenaires tels que Klee Commerce sont indispensables.

La Beauty Tech et l’immersion 3D au service de la performance back office

Klee 3D, le visual merchandiser augmenté pour une efficacité opérationnelle à tous les niveaux

La solution Klee 3D de Klee Commerce est une illustration concrète de la manière dont la technologie peut optimiser la gestion des opérations in-store. L’immersion 3D permet une visualisation détaillée de l’espace, apportant aux retailers une perspective inédite pour améliorer l’efficacité opérationnelle et l’expérience client. Cette intégration de la technologie dans le parcours de la cosmétique beauté répond ainsi aux défis de performance, de création d’expériences innovantes des visual merchandisers et des responsables d’opération in-store. Sans oublier la question de la RSE, par une limitation des déplacements. Avec l’immersion 3D, plus besoin de showroom pour tester, inventer de nouveaux concepts merchandising et les adapter à la configuration de votre réseau de points de vente.

Klee Store, le merchandising de gestion augmenté

Pour améliorer la gestion des points de vente, les responsables, merchandising et category managers des marques de cosmétique beauté, mais aussi des retailers trouvent dans la technologie Klee Store, une solution pour optimiser leurs ventes et leurs marges. Avec ce logiciel dédié au merchandising de gestion, les acteurs de cosmétiques beauté peuvent optimiser leur assortiment et les mises en avant de leur produit dans le réseau des parfumeries sélectives.

Cette solution leur permet de mieux gérer la performance en magasin en s’assurant d’avoir les bons produits au bon endroit, le bon nombre de facing et de stocks. De cette façon, elles évitent les ruptures, minimisent les risques de rater des ventes, et peuvent ainsi créer une expérience client sans déception. A la clé, un gain de 2 à 3 points de croissance (moyenne constatée chez les clients utilisateurs de Klee Store).

 

L’évolution de la Beauty Tech et le développement de ses usages côté front, mais aussi back office montre qu’elle n’est pas qu’une question d’expérience au service du client final. La Beauty Tech côté back office permet d’enrichir l’expérience des employés des marques et des distributeurs de produits de cosmétique beauté et en particulier de ceux qui conçoivent l’expérience en magasin : les merchandisers et visuel merchandisers, afin d’augmenter leurs performances.

À travers des solutions de merchandising 3D (Klee 3D) et de merchandising de gestion (Klee Store), les acteurs de la cosmétique beauté améliorent la performance de leurs points de vente et créent des environnements physiques marquants qui reflètent l’image exclusive associée au secteur. Les innovations rendues possibles par ce grand mouvement de la Beauty Tech dans le domaine du retail montrent combien le secteur peut se réinventer. En offrant des expériences connectées utiles et enrichies tout au long de la chaîne de valeur : du responsable merchandising et visuel merchandiser, aux vendeurs augmentés en boutique et aux consommateurs finaux, les marques restent pertinentes et se donnent les moyens de construire des relations durables à tous les niveaux.

Vous souhaitez découvrir d'autres articles ?

Explorez notre blog !

Au cœur de la transformation digitale du retail

Team of business people discussing digital marketing metrics report and return on investment strategy for advertisement campaign, data analytics dashboard on computer screen in office
Blog

Formation : Klee Commerce obtient la certification Qualiopi

klee internet sales
Blog

Comment faire du e-commerce B2B un accélérateur de croissance ?  

perfect store
Livres blancs

Perfect Store, le plus court chemin vers l’excellence

Contact